Lifting cervico-facial en Tunisie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Lifting cervico-facial

L’attention particulière accordé au visage, trouve sa raison d’être dans sa position en tant que la première partie visible du corps humain. En effet, celui-ci reflète l’état de vieillisse de la peau qui commence à devenir ride, perdant de son élasticité et devenir tendue.

+Principe.

Face à cette situation, les femmes tout comme les hommes dont la plus part sont âgés de 50 ans et plus cherchent à  rafraîchir  le visage en vue de gagner des années de moins au niveau de l’apparence, et ce par le biais du lifting.

A l’instar de l’amélioration de la peau dans son aspect, il existe un certain nombre d’imperfections peuvent faire l’objet d’une correction, à savoir, les paupières tombantes qu’elles soient les supérieures ou les inférieures, les oreilles décollées, ou bien le nez pour qu’il soit en harmonise avec les autres composantes du visage.

En fait, d’une année à l’autre, la peau du visage commence à se ridée à partir de la trentaine dans les endroits dont les muscles sont actifs puisque avec le vieillissant la qualité de la peau est affectée.

De plus, il existe plusieurs facteurs qui aggravent la formation des rides, tels que le tabac, le soleil l’hygiène de vie lorsqu’il est mauvais lorsqu’une femme ne se démaquille pas le soir, le stress ou la pollution.

+Objectifs.

Dans cette perspective, il existe une pluralité de traitements permettant d’effacer les rides, comme l’injonction de l’aide hyluronique dont l’effet est volumateur  pour une durée d’une année et comblant les rides, l’injonction de botox permettant d’empêcher la formation de nouveaux rides en  figeant les muscles ou le laser fraxel dans le cas où des taches ou des cicatrices figures sur le visage.

Outre ces différents traitements, la solution la plus efficace prend la forme d’une chirurgie esthétique, à savoir, le lifting du visage dont l’objectif est d’éliminer les rides au niveau du visage ou du cou, en prenant la forme d’un lifting cervico-facial lorsqu’il à pour objet de traité les bajoues ainsi que le double-menton, et  de lifting frontal visant qui s’attache à éliminer les rides du front d’une part et les rides inter-sourcilières d’autre part.

Lifting cervico-facial, intervention chirurgicale.

+Le profil du candidat à l’opération.

En pratique, l’opération de lifting cervico-facial permettant de rajeunir le visage de même que le cou, est destinée aux personnes présentant au moins un signe parmi les suivants; Il s’agit, d’avoir des bajoues causés par le relâchement de la peau ou un visage devenu carré et perdant sa forme ovale.

De plus, la gêne résultant de la vieillesse devrait être assez importante pour motiver la décision de recourir à une telle opération.

+Intervention chirurgicale.

Cette dernière, est précédée par un bilan préopératoire cardiologique et un autre sanguin ainsi qu’une consultation chez le médecin anesthésiste dans un délai de 48 heures au moins avant la date de la chirurgie.

S’agissant de l’opération, elle est effectuée lors d’une hospitalisation en ambulatoire sous anesthésie générale ou bien locale approfondie à travers l’administration de tranquillisants pour une dure de 2 à 4 heures en fonction du nombre de zones objet de traitement.

Le chirurgien intervenant, procède en dessinant le tracé de l’incision d‘abord, avant de décollé la peau sur une distance courte pour qu’elle soit en bonne position et sans être formée, l’excédent cutané sera supprimé et les sutures seront réalisées sans tension.

+Résultat et prix.

Après la sortie de la clinique, il faut attendre 2 à 3 mois pour que le résultat commence à donné ses effets et devenir définitif, permettant d’avoir un visage rajeunie et très naturel sans reflété un aspect chirurgical, accompagné d’un état de bien être du patient.

Sur le plan financier, le prix d‘une chirurgie de lifting cervico-facial s’élève en Tunisie à 2200 euro contre 4000 à 6000 euro en France et 2800 à 3500 euro en Belgique.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »